Le site de Michka
stage, light, spotlight, empty scene illustration easy all edita

Voici une actualisation des énergies transmises par les planètes actuellement, il en ressort une grande finesse de perception, et Michka nous transmet ses connaissances ici ! 

Je remercie Michka qui m’autorise à publier et vous faire partager ses connaissances ‘du ciel’ actualisées avec les énergies actuelles.

Pleine Lune en Gémeaux – 3 décembre 2017

L’article ci dessous est donc la création de Michka !

Bonjour mes amis, comment vous sentez-vous ?

Vous pouvez avoir remarqué que les quinze jours depuis la nouvelle lune du 18 novembre ont créé des remous et même si le Sagittaire nous a aidé à nous en dépêtrer, des tumultes de toutes sortes et des surprises ou changements inattendus ont pu survenir, pas forcément désirés et cependant pour le meilleur, au vu d’un plan de vie plus grand qui englobe notre totalité d’être.
Ce n’est pas toujours facile de traverser ces périodes qui remettent nos pendules à l’heure assez brusquement et si nous n’avons pas une bonne aptitude à retomber sur nos pieds ou à prendre du recul ou de la hauteur, cela peut nous donner le sentiment d’être bloqués et piégés. L’ego mal nourri et rejeté est la cause de cette perte de confiance et la solution est dans le soin que nous allons prendre de lui, petit nous humain qui demande d’être rassuré et chouchouté.

La Pleine Lune dans l’axe Gémeaux Sagittaire de ce dimanche sera à son degré exact (11° des deux signes) à 15h 47 à l’heure UTC soit 16h 47 à l’heure de Paris.

C’est un axe de communication et de compréhension, de connaissance et d’information.

Dans cet axe nous sommes en lien, d’un côté à l’aspect le plus pratique et quotidien de la vie, à notre entourage immédiat et relationnel et au savoir livresque ou médiatique (Gémeaux) et de l’autre à la dimension plus spirituelle et philosophique ou religieuse de la vie et à la connaissance innée et divine qui nous est transmise par l’intuition.
La dichotomie résulte parfois de cette incommunicabilité entre les deux niveaux concret et abstrait.
En tous cas, c’est toujours un axe de réflexion et d’apprentissage par la transmission et le lien, qu’il soit intérieur ou extérieur.

La Lune en Gémeaux pousserait plutôt à l’extraversion et à la dispersion de nos buts et dans la communication mais Mercure rétrograde en Sagittaire vient clairement démentir cette tendance et nous pousse plutôt vers l’intériorisation, le voyage intérieur et le silence.
Jupiter en Scorpion renforce cette direction puisqu’il met le focus sur nos ressentis et nos sentiments ou intimes convictions.
Ce qu’il y a de plus stimulant dans cette nouvelle lune est de vérifier que nous fonctionnons bien sous l’emprise d’une approche mentale conforme à nos buts,  nos intuitions concernant l’évolution collective la plus juste  et non pas sous l’emprise de grands concepts réformateurs, dénués de résonance par rapport à nous.


C’est vraiment le moment de nous relier à ce que nous voulons pour nous (et d’arrêter de vouloir pour les autres et pour le monde).
Car si nous ne sommes pas capables de faire des choses et des choix pour nous-mêmes, d’assumer à la fois notre responsabilité individuelle et notre engagement par rapport à nos préférences et nos références internes, que pouvons-nous prétendre impacter dans le monde comme étant notre vérité intrinsèque ?
Ce n’est pas la vérité collective et celle des dogmes ou des grands concepts idéologiques que nous devons exprimer mais la NÔTRE !

 

Bien sûr c’est nettement plus ardu que de répéter ce que tout le monde dit  cela nous demande courage et centrage sur nous-même et il est tentant de ne pas le faire et de dire
« oh ! C’est égoïste ! » en réactualisant  ainsi de vieux schémas bien rodés et confortables nous n’avons rien à faire d’autre que suivre le troupeau et obéir aux règles collectives, moutons
rien à prendre comme initiative, aucun courage à mettre pour suivre d’autres chemins plus personnels que les voies toutes tracées. Pourtant de plus en plus d’entre nous ne supportent plus les forces de résistances qu’ils ont générées dans leurs vies et les contraintes qu’ils ont jusque là acceptées, que ce soit dans leurs relations, leur vie professionnelle ou domestique, l’organisation de leur emploi du temps ou de leurs loisirs, leur état de santé et la façon de prendre soin de celle-ci,  et ils désirent engendrer quelque chose de nouveau et de plus heureux, plus ambitieux aussi.

C’est que ni Uranus rétro en Bélier ni Pluton en Capricorne ne nous permettront plus de vivre sur un mode ancien d’inertie face à ce que nous avons toléré jusque là et cette période nous montre à quel point nous souffrons de nous imposer de pareilles croyances et de pareilles habitudes sans prendre soin de nous,

de nos aspirations et de nos désirs. Uranus en Bélier engendre une rébellion qui peut être pacifique, maîtrisée par des forces de positionnement désireuses d’équilibre et de fluidité.


  • Pluton en Capricorne, lui, réclame de couper les attaches à l’ancien qui nous maintient dans des situations inutilement dures et éprouvantes.
    Lâcher va engendrer une forme de dépression ou de fatigue ou d’épuisement car nous sommes habitués à rester « sur les nerfs ».
  • Beaucoup d’entre nous font donc l’expérience d’un vide de forces et d’énergies, ce qui se traduit aussi par une forme de confusion quant à leurs buts (ils ne savent plus ce qu’ils veulent) et c’est tant mieux car, de cette dilution de leur rigidité naîtra un après plus conforme à leur cheminement vers l’épanouissement.  

choix route

J’ai constaté plusieurs fois que dans ma vie, la dépression me poussant au suicide était en fait un appel de mon âme à prendre une autre direction, j’utilise encore la maladie pour avoir ce même effet miroir qui me remet dans le chemin le plus fluide, le plus joyeux lorsque j’arrête de m’occuper des affaires des autres.

Nous avons le choix tout le temps entre faire quelque chose qui nous est agréable et suivre une voie qui nous contraint.

De même nous avons toujours le choix de la vision que nous décidons de poser sur les choses et les gens : ombre de nos peurs  ou acceptation délibérée avec la conscience du « meilleur pour tous », cela dépend…
Si nous préférer rester dans une position de non décision, de  non positionnement, d’hésitation ce sont les autres qui décideront pour nous ou les circonstances et nous aurons le sentiment de subir leur pouvoir.

J’ai lu un article où il était question de manipulation et de mensonge  mais rien de tel n’est envisageable si nous ne donnons pas à autrui la permission de faire intrusion dans notre vie et d’y déverser des énergies de ce genre.
En revanche chaque manipulation extérieure est le résultat d’un abandon de nous-même, de notre intégrité au pouvoir des autres et d’un renoncement à nous occuper de notre personne ; de même chaque mensonge dans nos communications est le résultat d’un manque de clarté et d’honnêteté envers nous-même.
Celui veut voir la vérité en lui-même le peut mais cela risque de secouer des certitudes qui étaient bien ancrées et protégeaient une forme de rêve d’idéal où le monde serait tout beau, les autres ne seraient pas méchants (les pauvres, juste des victimes !) et où nous-mêmes  serions des personnes tellement désireuses de nous élever que nous nous raconterions  des mensonges sur notre humanité.

Voici quelques pistes d’allègement :

Nous relier au monde le plus angélique ou spirituel pour demander de l’aide, pour couper les schémas négatifs ou qui nous plombent, reconnaître ceux-ci et avoir le courage de rompre et de nous séparer d’attitudes et de comportements en nous qui attirent ces problèmes extérieurs ou ces relations souffrantes, faire confiance à notre ressenti et à notre intuition sans défaillance, devenir réaliste et voir ce que nous avons refusé ou négligé de voir jusqu’à présent mais dont nous savons que cela nous éloigne du bonheur et de notre évolution.

Choisir d’agir dans ce sens au lieu de tergiverser, ouvrir les yeux sur ce qui est déjà là et nous rend la vie agréable,
nous autoriser à changer, cesser de compter sur les autres et sur des réponses extérieures sauf quand nous cherchons une information qui va nous aider à mieux nous aimer ou nous comprendre nous-même,
faire confiance à notre âme, être lucide et dans le discernement clair quant à nos choix,
bien percevoir la blessure de rejet et le besoin de reconnaissance qui nous font souvent nous fourvoyer dans des relations toxiques ou envahissantes où nous avons un jour ou l’autre idéalisé notre partenaire ou interlocuteur,
dépasser la peur d’être seul (e) et celle de l’inconnu, accepter de lâcher la marche sur laquelle est notre pied pour nous propulser sur la suivante, sentir que dans le grand plan de l’univers,
nous sommes protégés et que rien ne nous est donné que nous ne puissions vivre, confronter et transmuter.

Le trigone Jupiter Neptune (de décembre 2017 à août 2018) met en harmonie deux énergies très dans le ressenti : le Scorpion et les Poissons, nous permettant de plus en plus de nous révéler notre grand rêve Poissons, vaste, dans l’amour inconditionnel et l’acceptation de tout ce qui est – et en même temps, de sortir de notre plus grande illusion car Jupiter en Scorpion tranche et pousse à une justice plus lucide et vraie. C’est donc le moment de commencer à croire en un nouveau projet, une nouvelle relation ou une nouvelle forme de celle-ci (ce qui permet de terminer celles qui sont destinées à mourir) ou un  nouveau job, un nouveau lieu de vie ou de ressourcement, une nouvelle situation dans notre quotidien qui nous apporterait plus de joie, plus de dynamisme et cet espoir vient en connectant notre joie profonde.

Je vous souhaite de vous retrouver vous-mêmes, belles âmes et de laisser votre humanité s’exprimer en toute confiance!

Michka