Un grand MERCI à Michka qui m’autorise à publier et vous faire partager
ses connaissances ‘du ciel’ actualisées 
avec les énergies actuelles.

Voici donc ce qu’elle nous dit, et qui sonne “on ne peut plus juste”
s’alliant en complémentarité aux autres messagers de la Terre, notre Mère Nourricière !

Bonjour à tous,

Je remercie Véronique pour la belle rose de son jardin dont elle m’a offert la photo et que je vous partage à mon tour. Toute rouge, une rose d’amour.

Comment allez-vous dans ces temps particuliers où le monde est en proie à bien des désagréments ? J’entends des rumeurs, je lis des nouvelles, et parfois je sens la peur des gens qui croisent mon chemin alors qu’en moi tout est étonnamment stable, je me sens calme et même souvent joyeuse tandis que je souris aux anges, je vis ma vie simplement, sereinement, avec parfois quelques petits hauts et bas émotionnels mais juste ce qu’il faut pour me sentir en vie !

Dans ce contexte très zen j’ai commencé par recevoir un courriel puis deux, puis trois puis plein de courriels qui parlaient de portail planétaire, portail énergétique, portail astrologique, de méditation mondiale, de monde en paix, du Christ qui revient, de messages des guides, etc.
Mes amies et mes proches se montraient aussi secoués par des vagues émotionnelles particulières si bien que je me suis interrogée sur ce qui agitait les gens et qui peut-être méritait mon attention en même temps que plusieurs d’entre vous me demandiez mon avis.
En fait, bien que je ne vois pas l’intérêt de donner mon avis (qui n’est qu’un parmi d’autres) je vais quand même répondre à tout le monde ici en même temps car j’ai du respect pour vous, pour votre questionnement et vos expériences. Mais mes réponses m’appartiennent, elles doivent être l’occasion pour vous d’exercer un grand discernement et d’autre part je n’entrerai dans aucun débat d’opinions car je trouve cela inutile et même irrespectueux. Vous avez vos raisons, elles sont justes, et j’ai les miennes, c’est parfait ainsi.

D’abord je vais remettre les points sur les « i » et dire ou rappeler que ce n’est pas la peine de m’envoyer des transferts de fichiers, de vidéos, d’informations qui aient été divulguées sur Internet par d’autres personnes que vous et qui n’aient pas fait l’objet de votre expérience émotionnelle. J’aime lire les poèmes que votre créativité vous a inspirés, je reçois avec grande joie les photos de votre environnement, ou de choses insolites que vous avez croisées sur votre chemin et qui vous ont plu, j’accueille avec mon cœur vos témoignages personnels et vos partages faits en confiance mais je recycle systématiquement dans ma « poubelle » de l’ordinateur tout ce qui n’a pas de rapport avec vous car c’est ainsi que je vis pleinement, dans cette sphère où on rit, on pleure, on est touché, irrité, inquiet, tourmenté aussi ou bien ravi et joyeux, enthousiaste, exalté…

Ainsi je vous remercie pour vos messages qui me font rire, ceux même qui m’émeuvent tellement je vous sens triste et que j’ai envie de ramener un peu de soleil sur votre situation mais tout le reste me paraît si loin de moi, de ma sphère d’expérience qui touche à l’intime, à l’authentique, à l’humain « Homo Sapiens »…

le seul véritable objet de mes pensées, de ma curiosité, lui et son environnement terrestre, animal, végétal et minéral.

Aujourd’hui je réponds parce que cela semble important pour beaucoup, toutes ces histoires-là.
Je parle d’histoires car cela m’évoque les fictions des guerres des mondes, les films d’invasions extra terrestres dont j’étais friande quand j’avais vingt ans…
Et cela ne nourrit plus mon imaginaire d’adolescente attardée.
Ayant le sentiment de venir moi-même d’une lointaine étoile je ne nie aucune des réalités évoquées ci-dessus mais je n’adhère pas aux théories de complot, de la manipulation par un ordre mondial, etc.

Pas plus qu’à toutes sortes de théories d’ailleurs auxquelles je suis totalement réfractaire, ce que je vois bien c’est que l’Humain est le seul être vivant sur cette planète qui peut diriger toute sa vie en fonction de ce qu’il imagine et invente plutôt que ce qu’il voit réellement dans son environnement.

Et ça c’est vraiment fabuleux pour les gens qui adorent prendre le pouvoir sur les autres, surtout à cette époque où on peut apeurer les foules par la propagation d’un virus informatique aussi bien que par la propagation d’informations concernant un très virulent virus émergent qui décime la population humaine.
C’est là que j’en suis rendue de ma réflexion.

Je ne nie pas la réalité de la pandémie. Je suis juste interpellée par ce qu’en font certains en activant beaucoup la peur des autres. C’est parce que dans ma nature j’ai une sorte de flair pour repérer tout ce qui est manipulation.
Et je sens qu’on est là en plein dedans avec ces histoires de méditation mondiale avec des meneurs et un sujet suggéré. Où est le libre arbitre?

Donc :

À la question « Qu’est-ce qu’un portail ? » je réponds honnêtement que je n’ai jamais vu pour ma part de « porte des étoiles » s’ouvrir dans le ciel mais que je respecte les nombreuses personnes qui reçoivent par canalisations des informations sur les « portails », et qu’ayant une ouverture d’esprit j’accepte l’idée (avec mon propre filtre mental limité) que cela corresponde à des flux énergétiques que la terre reçoit.  Je ne désire pas m’embarquer dans des explications autres dont je n’ai pas la maîtrise. J’ai entendu parler de tout cela pour la première fois quand j’ai rencontré une thérapeute férue d’astrologie en 2000 et il semble que ces afflux soient la source du changement vibratoire constant de la planète Terre depuis les années 90. Comme je n’ai rien d’une intellectuelle, je me contente de ça.

Et je l’accepte comme une réalité surtout parce que je ressens les énergies subtiles des changements vibratoires (mais pas forcément quand on en parle, je sens aussi fort les influx lunaires et planétaires et les éruptions solaires) et que j’observe par expérience que chaque déferlement de tels flux s’accompagne pour moi de manifestations notoires dans mon corps et dans ma psyché (et souvent il en est de même pour les gens proches de moi).
J’accepte aussi l’idée de l’auto suggestion mais bon, j’en suis là de mon humanité et ça me sert de base d’évolution pour aller vers un meilleur état d’être.

À la question : « Que pensez-vous du grand portail du 4 avril ? »  je réponds que je n’en pense rien, que je pose un regard un peu réservé sur cette abondante divulgation d’informations, est-ce un moyen d’occuper le mental des personnes qui ont besoin de nourrir leur cerveau habitué à une  forme de suractivité? Moi cela ne m’affecte pas plus que l’annonce qui a eu lieu précédemment d’un portail du 2/2/2020 ou celui du 3/3/2020 car après tout, c’est logique on est bientôt le 4/4/2020 et cela peut durer toute l’année comme ça, 5/5/, 6/6/, etc.

Voyez-vous, il y a déjà eu tant de rumeurs, tant de fins du monde annoncées, tant de choses prévues qui doivent endeuiller la planète (alors que chaque jour des personnes meurent par milliers de la famine, de froid en hiver, de canicule en été, de maltraitance, de maladie de civilisations, etc dans la plus grande indifférence…)

bref, tant de choses dites que selon moi, ce « portail » ne change rien au cours inéluctable et merveilleux à la fois de la Vie.

Le Pic Épêche de Hélène- 2019De là d’où j’observe, la vie est belle et bonne, elle irradie des énergies de renouveau et de printemps. Toutes ces rumeurs n’affectent en rien le chant des oiseaux dont je me réjouis à chaque nouvelle aube, ni le ciel tranquille où flottent de beaux nuages et qui se remplit le soir d’étoiles scintillantes et si nettes, ni les battements de mon cœur tourné vers l’amour bienveillant. 

Observant le ciel astrologique je vois cet intérêt spécial en raison de l’exactitude de l’alignement planétaire de Jupiter et de Pluton qui aura lieu le dimanche 5 avril à 2h45 heure GMT soit 4h45 en France à 24° 53’ 16’’ du Capricorne. Mais voyez-vous cela fait vraiment plusieurs semaines que l’effet de cette conjonction s’est progressivement installé, les planètes nous renvoient leur énergie en permanence et leur message est perceptible dans le subtil bien avant l’aspect exact. En plus je ne trouve pas utile de ne pointer que cette conjonction alors que d’autres aspects sont tout aussi importants dans le moment présent, notamment pour l’humanité dont la position de Saturne dont la fonction est d’être comme un gardien. C’est depuis l’entrée en Capricorne de Pluton en 2008 que les choses se préparent. Et d’ailleurs comme expliqué ailleurs, le passage de Mars en alignement avec chacune de ces planètes importantes a fait fonction de révélateur tandis que Jupiter amplifie par son action l’énergie de chaque planète transitée.

Mais tous les astrologues le savent depuis longtemps car il est facile de regarder les transits planétaires d’avance. Même Nostradamus l’avait prédit !

Donc revenons au portail…

 À la question : « Que pensez-vous de la méditation mondiale du 5 avril ? » j’ai deux types de réponses :

– Ma première réponse, spontanée, c’est que je m’endors toujours pendant les méditations guidées, quelles qu’elles soient, ou que je m‘y ennuie (sans doute parce que cela me relaxe et que mes journées sont bien remplies) donc que je n’y participerai pas car je serai beaucoup mieux sous ma couette dans les bras de Morphée. Sûr que j’aimerais mieux ceux de mon amoureux mais bon, confinement oblige, on n’habite pas ensemble… Mais Morphée est sympa aussi et pas jaloux, je peux rêver de mon amoureux.  Oups ! Désolée, je m’égare ( hi!hi!) ! 

Ma deuxième réponse c’est que les méditations guidées sont toujours l’objet pour moi d’un regard vigilant et d’une certaine prudence. Surtout quand il s’agit d’ « activer une arrivée massive de Lumière » sur la terre, un but qui ne me semble pas anodin car la Lumière (ou l’Amour) n’est pas supportable pour tous les humains. Donc je ne me sens pas en adéquation avec ce genre d’intention. Cela peut être violent si l’être n’est pas prêt (et beaucoup de personnes ne sont pas tout-à-fait prêtes à changer de paradigme). Donc à vous, chacun de vous, de savoir ce qu’il veut faire et de participer à augmenter la vibration.

Comme je l’ai écrit à Marie-Odile récemment, le but d’une méditation collective est de créer un égrégore (un ensemble d’entités se reliant en même temps à une même vibration) donc tout dépend de l’intention sous tendue par cet égrégore en sachant que plus on augmente la lumière, plus on augmente l’ombre.

Quelle cause soutenez-vous ? Pour ma part aucune l’ombre et la lumière doivent se fondre en un tout harmonieux. Et je ne participerai pas à augmenter une part, ce qui générerait d’augmenter aussi l’autre.

Un coup d’œil sur la mythologie romaine en rapport avec les planètes: Jupiter est le plus important des dieux et il règne sur la terre, sur le ciel, sur les autres dieux et sur les hommes. Et Pluton règne sur les enfers. Et moi je trouve que ce n’est pas spécialement rassurant cette histoire de copinage entre les deux dieux ! Mais trêve de blague, restons dans l’astrologie :

Pour moi la conjonction de Jupiter et Pluton est symboliquement l’association d’un amplificateur Jupiter (planète de l’expansion) qui éclaire l’énergie d’un impitoyable justicier assez destructeur Pluton (planète de la mort pour une renaissance certes, mais quand même…

Pas besoin d’en rajouter). Donc franchement je préfère laisser faire le ciel sans m’en mêler et on verra bien ce que chacun en retirera pour sa propre gouverne.

L’aspect d’alignement peut rappeler toutes sortes de prophéties où le ciel s’ouvrira et qu’un chariot de feu fendra l’espace, etc. Si vous y croyez je n’y vois pas d’inconvénient. Mais moi je pense plutôt que nous allons assister à un pic de la pandémie et entendre déferler une série d’informations des plus alarmantes sur le nombre des morts dus au Covid-19.

Et je ne vois pas ici matière à méditer ensemble pour augmenter encore ça. J’aime bien méditer à ma façon toute seule sans me faire guider par autre chose que mon cœur et envoyer mon amour à ceux qui demandent de l’aide. Pour moi chacun est lui-même la source de toute sa création.

Enfin si vous en avez envie, je peux vous dire ce que je ressens en regardant ce ciel :

Il y a des aspects sur cette carte qui évoquent de vrais défis à relever et qui pointent deux sortes d’astres :

  • D’abord la lune en Vierge, seule contre tous si je peux dire car d’un côté il y toutes les planètes occupant un hémicycle de la roue zodiacale et de l’autre la lune. La lune en vierge, vient comme par hasard (je le réalise juste) nous dire «  attention au discernement, sachez mettre des limites à votre imagination et à vos idéaux, ils doivent composer avec la réalité. Comme je lui suis très connectée (j’adore la lune depuis toujours) je reçois comme un appel à l’ancrage et à l’enracinement dans la matière, sur la terre, dans le quotidien et les petites choses qui font la vie sur cette planète. Cela ne nous empêche pas de planer en toute sérénité car la lune est reliée au superbe cerf-volant qui parle d’élévation spirituelle, de détachement et de pouvoir s’envoler en toute bonne conscience.

  • Mais elle est reliée aussi à deux aspects de défi : L’un de transformation dont la clarté n’est pas totale (aspect de quinconce) et que nous pourrions avoir tendance à repousser à plus tard : c’est de nous aligner dans notre vie quotidienne (donc on ne parle pas ici d’intersidéral) sur ce qui est en train de se préparer et de s’installer ici bas et de l’incorporer d’ores et déjà dans nos routines et habitudes car c’est le futur de humanité qui est en jeu (Verseau); est un aspect de choix à faire, cela commence par voir ce que nous aimons cultiver dans notre pensée et ce qui nous attire ou qu’au contraire nous détestons dans les contraintes actuelles terrestres et de décider maintenant de ce qui n’est pas (ou plus) au service de notre meilleure réalité physique de tous les jours (habitudes d’hygiène de vie déréglées, alimentation malsaine, sommeil de piètre qualité etc.).

  • Comme vous pouvez le sentir ou le voir (honnêtement) en vous peut-être ou au dehors, bien des gens ne désirent pas changer leurs habitudes mais revenir le plus vite possible à leurs anciennes vies faites de distractions et d’attractions pour leur mental qui est leur maître et non leur serviteur. Et recommencer à remplir leurs frigos de « malbouffe » toute prête mais qui leur rend la vie tellement  plus facile tandis qu’ils errent dans celle-ci, laquelle m’évoque plutôt la roue des petits hamsters, ou qu’ils parcourent leur journée à cent à l’heure dans un stress total métro – boulot- métro- maison- télé et ordinateur- dodo.

  • Je ne juge pas, je ne dramatise pas, j’observe. Chacun est libre dans cet aspect de carré de décider pour lui-même et il récoltera les fruits de ses choix.

  • Ensuite Saturne et Mars, avec un autre aspect très important et intense au nœud lunaire nord en Cancer qui implique une transformation de la façon dont nous nous relions à notre vie intérieure et intime, à notre bulle alors que tout s’agite dans le monde notamment celui des médias (Verseau) et des idéologies sur l’avenir de notre espèce (Verseau toujours).

  • Saturne et Mars en Verseau nous poussent à redéfinir l’avenir que nous voulons pour nous et pour l’humanité dans le futur mais aussi  à agir dans le sens de cet idéal. Saturne à lui seul est la planète de la structure et le Verseau l’énergie du progrès, il ne fait qu’une incursion dans ce signe, il éclaire des bases, un nouvel avenir, des nouvelles fondations peut-être à envisager et il va ensuite revenir tester où nous en sommes avec notre propre structure, notre persévérance, notre détermination à rester engagés pour la terre et sur elle.

  • La fameuse conjonction Jupiter Pluton n’a pas spécialement d’aspect elle est juste là, comme le point de départ d’un cycle.
    Cette actuelle conjonction en Capricorne de Jupiter Pluton fait comme un rappel des circonstances de l’épidémie de grippe espagnole lors de la même conjonction mais en Cancer en 1919. Il y a une forme de  répétition qui n’a pas forcément de lien avec les fléaux sanitaires mais plutôt comme une injonction majeure de changement car ce sont des signes cardinaux donc qui impliquent un nouveau départ, une refonte des fonctionnements. Ce sont aussi des planètes qui agissent profondément sur la collectivité et dont les effets ne sont pas foudroyants mais qui ébranlent suffisamment les masses pour générer des transformations et des retentissements profonds sur la durée.

Ce week-end il peut faire bon vivre sur la planète, en regardant le cerf volant flotter dans le ciel qui nous parle d’accepter en toute confiance ce qui se passe dans l’évolution collective et en connectant l’énergie du vrai trigone de terre qui nous ancre dans une réalité nouvelle mais à laquelle nous pouvons nous relier pour l’ici et le maintenant des petites choses de la vie avec lesquelles nous nous sentons stables et en sécurité.

Je vous le souhaite ainsi, à vous qui me lisez et dont je loue la fidélité, l’attention et la divine présence.

Je vous invite à vous détendre dans la confiance, l’amour et la paix.

Michka    

Voies d’inspiration :

Les Quatre Accords Toltèques le livre de Don Miguel Ruiz

Le site de Louise Gervais et son intention : La paix individuelle pour la paix internationale 

Livre audio de Louise Hay « Comment développer l’amour de soi »

Les vidéos de Samadhi :