Merci à toi visiteur. 

Stop de la musique en mettant sur “pause”  > OU
baisser le son en ramenant le curseur du son vers la gauche (icône à droite de l’audio).

Purple, Ciel, Crépuscule, Étoile Filante, Étoiles

Un grand MERCI à Michka qui m’autorise à publier et vous faire partager
ses connaissances du ciel’ actualisées 
avec les énergies actuelles.

Voici donc ce qu’elle nous dit, et qui sonne “on ne peut plus juste” s‘alliant en complémentarité aux autres messagers de la Terre, notre Mère Nourricière !

Visions

Un chaleureux bonjour à tous,

Chaque année se produit en juin  une nouvelle lune en Gémeaux mais je ressens déjà celle qui s’annonce pour jeudi 10 juin 2021 comme très intense et particulière, c’est ce qui me donne envie d’écrire ce matin comme pour nous y préparer. Née moi-même pendant un dernier croissant de lune, je perçois toujours et j’ensemence en quelque sorte intuitivement ma vie des énergies qui donneront des fruits plus concrets lors de l’arrivée exacte de la lunaison suivante (c’est pourquoi je ne peux pas écrire avant car je dois d’abord sentir).
Alors que la pleine lune avec l’éclipse du 26 mai m’a ouvert des perceptions encore plus grandes qu’avant, il me semble indispensable de vous partager que le changement me touche désormais profondément, je suis dans une sphère de conscience où je m’extrais du chahut ambiant et simultanément, je  trouve que la sensation du temps terrestre qui passe s’accompagne d’une véritable accélération « à l’extérieur »…

Les jours passent vite, les situations de ma vie changent et s’enchaînent rapidement, mes relations personnelles bougent beaucoup et en mieux, tandis que je perçois simultanément une désagrégation générale de tout ce qui m’a semblé autrefois sécurisant sur le plan affectif,  terrestre et matériel, non que ces choses disparaissent vraiment mais leur importance à mes yeux s’amoindrit à vue d’œil comme si désormais j’étais déjà détachée de mon passé et que, chaque matin, je réécrive l’histoire sans autre préambule que d’aimer la vie et d’en apprécier tout instant.  Cela me confère des moments de plus en plus forts de recul, dans une distanciation et une élévation extraordinaires, connectée à une dimension plus grande que celle où j’évolue  en tant que personnage humain.

Ce que tous les empathes sentent et savent

Cela ne peut s’analyser uniquement par l’astrologie mais je le sens, je reçois une foule d’informations non concrètes (je veux dire que ce ne sont pas des mots précis mais des images et des ressentis purement intuitifs) qui révèlent aussi l’amplification du chaos énergétique  du monde.

Je sens comme des prémonitions depuis un an environ  et maintenant je constate que ce qui m’avait créé des angoisses métaphysiques lors de l’arrivée du virus et à l’annonce du premier confinement, tout cela j’en perçois désormais le sens profond au travers d’une certaine réalité planétaire et humaine qui se dessine nettement, une réalité grandissant de façon exponentielle, faite de dégradation, de violence, de manipulation et de chaos.. Et cela ne fait que commencer. Alors qu’émerge la conscience plus forte d’une autre réalité pour beaucoup d’entre nous.

S’enraciner et s’ancrer à l’énergie de la terre

Je sais que cela doit être ainsi et je fais l’effort de rester ancrée dans ma réalité, juste ici et maintenant, en prenant soin de moi, physiquement et de comment je me « nourris » sur tous les plans, je choisis avec soin et éthique ce que je mange, j’égaye ma vie en cultivant un coin de nature sur mon minuscule balcon, en écoutant la beauté de la Terre dans le chant des oiseaux tôt le matin quand aucun autre bruit urbain ne vient couvrir leur piaillement et leurs cris, en me laissant bercer par l’eau qui coule dans le bassin à proximité de chez moi et qui m’évoque une source naturelle, je pose mes regards sur la majesté des montagnes. Dans mon cœur il y a tout ce que j’aime et l’empreinte de ceux qui me sont proches, j’écoute l’enregistrement des éclats de rire du dernier de mes petits enfants qui, à bientôt huit mois, révèle son tempérament très optimiste et dont le rire spontané est communicatif  Cependant j’écoute aussi les remous intérieurs et la tristesse qui m’envahissent régulièrement sans savoir pourquoi et  quand je m’enquiers sur Internet de ce qui se passe dans « le monde du dehors », je comprends le chagrin qui me saisit de voir l’humanité s’auto détruire. Revenant à moi, je reçois le message rassurant de mon cœur qui sait que cela fait partie d’un vaste plan qui dépasse l’humain.

S’abandonner sans tenter de contrôler ni de changer les choses au dehors

Je reçois la certitude de mes guides du monde invisible que l’enjeu est juste, que nous devons collectivement nous confronter à ce que nous avons créé massivement en donnant notre accord tacite, que ce soit inconsciemment ou délibérément, à des décisions qui ont été prises par nos dirigeants. Il n’y a plus qu’une chose à faire, nous positionner intérieurement à savoir ce que nous désirons être dans ce moment là, que ce soit en dedans ou au dehors

J’ai opté depuis longtemps (mais d’abord sans m’en rendre compte) pour être une sorte de porte-drapeau de paix et d’espoir quitte à prendre des balles au passage et peut-être que cela comporte même le risque de mourir physiquement en vivant comme j’ai envie de vivre, libre et confiante en la force de l’amour, car j’ai enlevé au nom de l’amour le masque qui m’étouffait, j’ai banni les tests et encore plus d’obtempérer pour l’injection (qui à mon sens peut être aussi léthale que le virus) même si d’aucuns croient en la liberté illusoire qu’on nous promet de pouvoir voyager et partir en vacances. Je resterai où je suis et voyagerai par ma pensée.

Protection dans notre cocon

J’ai opté pour ne pas me laisser happer par les débats sur la santé, les vaccins, la 5G, l’identité numérique, tous ces événements dont nous avons l’écho via les médias qui peuvent prendre pouvoir sur nous afin de nous emmener vers plus de peur. Je ne lutte pas contre. C’est ce que nous avons permis. Je ne cautionne pas non plus les thèses du complot (c’est ma position individuelle, pas une tentative de vous convaincre) ,je privilégie plutôt la piste du profit pour certains et de l’ignorance pour d’autres. Mais quoi qu’il en soit, une fois cette brève incursion dans ces nouvelles du monde, je me discipline pour revenir vite en mon centre, là où règnent la paix et l’amour qui ne laissent pas de place à la peur.
Je lis des livres qui nourrissent l’espoir d’un futur monde différent et épuré de ses  anciennes empreintes négatives et même si je sais que je n’y serai plus pour le voir je désire garder cette vision positive de ce qui commence à peine à émerger dans les consciences et prendra des décennies pour se manifester..
Je me sens bien sûr encore passionnée par l’astrologie et même si j’en perçois les limites en termes d’analyses, elle me permet d’ancrer mes ressentis en regardant le ciel planétaire. Je vois dans Saturne rétrograde Mercure rétrograde ce qui explique astrologiquement que je perçoive  un tel sentiment d’urgence  à revenir en nous-même.  Je reçois de Neptune l’assurance d’une protection divine dans ce que je traverse et dans ma façon de le comprendre

Un certain sentiment d’urgence

J’ai envie de dire « on n’a plus le temps de redresser la barre parce que le navire prend l’eau irrémédiablement, alors que décidons-nous? Peut-être plonger dans le vide de l’eau froide tellement la peur nous pousse? Peut-être rester sur le navire avec les autres, ce qui nous semble plus sécurisant? Ou encore enfiler un gilet de sauvetage et un canot et nous éloigner au plus tôt de ce qui est en train de couler, laisser mourir ce et ceux qui ne peuvent plus être sauvés et décider de vivre différemment, de recommencer à zéro en ayant perdu certitudes et biens auxquelles nous étions si attachés jusqu’alors?…
L’an dernier j’ai écrit que je ressentais la nécessité de nous positionner d’un côté ou l’autre et que nous  étions comme aspirés dans une sorte d’entonnoir de façon rapide. Cette image est toujours forte en moi.  Nos choix d’âmes se sont faits à ce moment- là et nous avons décidé à quel camp  nous allions nous rallier: l’amour ou la peur.

Plus le soleil éclaire et plus l’ombre est visible.  

Désormais ces deux énergies s’affrontent partout, l’amour génère du calme et de la joie, la peur génère de la maladie, des attitudes mentales nocives et perpétue ce que nous craignons le plus. C’est la loi de l’équilibre entre ombre et lumière.

Karma individuel et collectif

Nous sommes réellement créateurs de la réalité que nous avons engendrée par nos choix d’actes et de pensées. Le temps presse d’ouvrir les yeux sur ce que nous entretenons comme croyances en restant accrochés à des souvenirs du passé qui nous ont dévalorisés en tant que personnes humaines. Lâcher nos histoires est désormais une impérieuse nécessité, nous n’avons plus le temps de « travailler dessus », ni d’essayer de comprendre, il faut nous dégager de nos miasmes intellectuels et émotionnels en les traitant avec respect, un peu comme des hôtes qui nous auraient rendu service mais qu’il est nécessaire de raccompagner gentiment à la porte car nous ne pouvons pas, en restant en leur compagnie, continuer à vivre sans dommage pour notre réalisation personnelle.

Nouvelle lune en Gémeaux du 10 juin avec éclipse annulaire du soleil

Très vite je reviendrai vous retrouver pour échanger sur ce que nous propose cette nouvelle lune en Gémeaux du 10 juin 2021.  Il y aura une éclipse de soleil et si vous le désirez vous pourrez la regarder depuis la France mais pensez à vous procurer des lunettes spéciales car il est impossible de la contempler à l’œil nu sans créer de graves dommages à notre rétine.  Et, en attendant n’oubliez pas que même sans connaître l’astrologie, nous possédons tous la joie en nous, elle nous est transmise par le soleil et elle réside dans la tranquillité de notre cœur.
Je vous envoie des ondes de tendresse à tous, mes chers amis lecteurs et lectrices !

Michka

 

——————–

Voies d’inspiration :Les Quatre Accords Toltèques le livre de Don Miguel Ruiz

Le site de Louise Gervais et son intention : La paix individuelle pour la paix internationale 

Livre audio de Louise Hay « Comment développer l’amour de soi »

Les vidéos de Samadhi :