Un grand MERCI à Michka qui m'autorise à publier et vous faire partager ses connaissances 'du ciel' actualisées avec les énergies actuelles.

Voici donc ce qu'elle nous dit, et qui sonne "on ne peut plus juste" s'alliant en complémentarité aux autres messagers de la Terre, notre Mère Nourricière !

Pleine Lune en Taureau – 24 Octobre 2018

Bonjour les Amis !

J’espère que vous allez bien en ce milieu d’automne. L’énergie du Taureau nous relie à la terre et à la nature et l’énergie du Scorpion nous connecte à l’eau, c’est pourquoi j’ai choisi cette photo de mon environnement : la terre pour cheminer et l’eau de la rivière, à contempler. Dans le Sud de la France, d’où je vous envoie ces pensées, le fond de l’air reste clément et c’est lentement que s’installe l’intersaison. La végétation se dépouille de ses feuilles mortes mais c’est une chance de profiter encore de températures aussi douces !

La Pleine Lune est toujours à vivre en fonction du chemin que nous avons parcouru depuis la Nouvelle Lune précédente. Celle-ci en Balance, nous proposait d’instaurer un équilibre et une modération dans les choix de vie que nous avons faits alors, autant que dans l’approche de nos relations. La pleine Lune (exacte mercredi 24 octobre 2018, à 16 h 46 GMT soit 18 h 46 en France) éclairera le résultat dont nous pouvons prendre conscience, c’est le moment de la culmination du cycle, il s’agit d’en évaluer la teneur afin de clôturer ce qui doit l’être et de nous préparer à une réorientation pour les quinze prochains jours jusqu’à la nouvelle lune suivante – celle du 7 novembre 2018.

Après une nouvelle Lune qui exigeait de nous une transformation profonde de l’énergie de la Balance (notre sens de la justice) par l’action du grand Justicier et implacable Pluton, nous pouvons voir, en examinant la carte du ciel, que c’est désormais la planète du changement Uranus qui souffle la tempête sur nos vies.

Lors de la Nouvelle Lune précédente, Uranus, le grand Éveilleur, qui agit comme le tonnerre, créait déjà un aspect de tension avec Mercure planète de l’intellect et de la communication. Et le voilà désormais en face de Vénus l’astre des valeurs et de l’affectif.

Ce cheminement qui a pu déstabiliser notre façon de penser et (je l’espère) nous ouvrir à une nouvelle vision intellectuelle des situations, peut désormais nous solliciter sur ce qui a de l’importance ou de la valeur pour nous, et ce que nous désirons.

Cela concerne tous les domaines de notre expérience mais durant cette période l’accent est mis particulièrement sur nos relations et les rapports de pouvoir qui s’exercent au sein de celles-ci, parfois en dessous de notre perception consciente et même de notre volonté. Vénus nous parle aussi de nos valeurs matérielles, morales et artistiques. Quelle puissante attraction ou passion ces valeurs exercent-elles sur nous ?

Vénus rétrograde en Scorpion :

Vénus rétrograde est éclairée et vitalisée par le Soleil en scorpion et  prend donc une grande place dans ce processus d’ouverture à nous-même car elle nous ramène à nous, à ce que nous aimons ou détestons et, dans l’énergie avide d’authenticité qu’est le Scorpion, il ne peut être question de faux-semblants et de se laisser aller à la paresse car ce serait lâcher la bride à tous nos petits démons à la fois. Vénus rétrograde en Scorpion exige de nous franchise et détermination pour aller en nous réévaluer notre capacité d’aimer, d’accepter aussi de regarder nos ombres avec lucidité et sans complaisance.

Que sont nos ombres dans ce Scorpion ? Ce que, par habitude et facilité, nous détestons chez les autres et leur reprochons, procédé psychologique qui nous permet de nier que nous l’avons aussi en nous, dans notre part sombre d’humain. Le Scorpion nous met face à nos miroirs : Les situations qui sont générées dans la relation que nous avons avec les autres représentent ces miroirs. Car le Scorpion qui est en chacun de nous se projette sur l’autre c’est-à-dire qu’il voit l’autre, non pas forcément tel qu’il est, mais à travers ses propres attentes, ses propres croyances, ses besoins, ses filtres et ses ombres, sa conception également de la sexualité. Plus nous avons déjà nettoyé ces aspects troubles de notre psyché et plus nous sommes à même de rencontrer l’autre de façon vraie. Quand je dis « rencontrer l’autre de façon vraie » cela désigne notre capacité à aborder les gens dans leur ensemble mais aussi celle d’entretenir des relations avec nos proches, en particulier, sur un mode harmonieux et sincère, sans calcul ni appréhension.

Vénus rétrograde en Scorpion nous met aussi face à nos peurs et émotions en rapport à tout ce qui a de la valeur :

l’argent, l’image de nous, la vie matérielle, la beauté du corps, notre réussite professionnelle, etc. Tout cela sans distinction car nous n’avons pas tous les mêmes valeurs. Cela dépend d’abord de notre Vénus natale. Nous pouvons donc traverser encore maintenant des colères liées à des situations de pertes ou d’abandon, de séparation,  car le Scorpion procède ainsi pour épurer, il détruit et déconstruit, il fait mourir les choses et nous éloigne des êtres afin que nous nous retrouvions nous-même dans une grande authenticité sans le parasitage de nos croyances et illusions ou conditionnements relationnels et collectifs.

Cette période de rétrogradation de Vénus en Scorpion est faite pour ça. Vénus va revenir dans l’énergie de la Balance le 2 novembre où elle restera jusqu’à 16 novembre quand elle y redeviendra directe.  Toutes les personnes natives du Scorpion ayant leur anniversaire entre le 23 octobre et le 16 novembre (et j’en suis !) devront donc composer pour un an avec cette Vénus en rétrogradation soit dans leur signe, soit dans celui de la Balance entre le 2 et le 16 novembre, ce qui impactera leur année personnelle d’une dimension spéciale de réflexion au niveau de l’amour, ou de l’argent, du corps, de la sexualité aussi… :

C’est ce qui nous concerne tous en ce moment : l’incitation à plus d’introspection ou de réserve, de secret, plus de retenue, de retrait, de réflexion,  d’économie financière, parfois de l’éloignement des personnes qui nous sont chères … Et ce sera selon le secteur de notre thème personnel, où se trouvera Vénus le jour de notre anniversaire.

Pour mieux comprendre, pour moi par exemple qui suis du 13, c’est dans le secteur de la maison et du foyer, de ma sécurité intérieure, mes racines, le passé (maison IV de mon thème)  que Vénus rétrograde en Balance  va générer à la fois de l’hésitation  et un positionnement profond à revoir (mes choix d’habitat, pourquoi? Est-ce toujours juste pour moi ?). Mon expérience pour toute mon année anniversaire sera donc autour de cette réflexion sur ce qui compte pour moi (Vénus) en rapport avec le lieu de vie. Magnifique opportunité de réflexion super intéressante puisque j’ai l’intention de vendre ma maison !…Mais quelque chose en moi résiste, réfléchit, se questionne et,  chose toute normale avec cette opposition d’Uranus, mes certitudes connaissent des hauts et bas et je change un peu tout le temps d’avis : Oui je « dois » la vendre.. Mais non c’est trop dur de quitter ma maison, je l’aime.. Je prends cependant tout ça avec humour. Qui ne connaît pas les montagnes russes d’Uranus ! En tous cas, ce n’est pas moi…Hi! Hi!

Chacun aura donc à voir le domaine où est sa Vénus natale et ce qui s’agite dans les profondeurs pendant cette opposition …Profitons déjà de ce que la Pleine Lune éclaire en ce moment présent et permet de reconsidérer dans nos habitudes et nos routines. Le temps s’écoule doucement et il nous apportera des éléments de réponse, rien ne presse. Patience !

Revenons à Uranus en Taureau, rétrograde aussi, et qui est à la fois conjoint à la Pleine Lune et face à Vénus. Uranus insuffle le changement, stimule notre éveil, toujours dans le but de nous émanciper de vieilles façons de nous comporter devenues inadéquates pour notre évolution. Tout cela n’est pas forcément dans l’événementiel mais peut-être plus dans notre intériorité, nous en verrons l’effet extérieur plus tard lorsque la planète sera de nouveau en marche directe le 7 janvier 2019 et plus encore sur un plan concret à partir de Mars 2019 où Uranus sera revenu  en Taureau. Tout se passe donc comme si nous avions d’abord une deuxième chance d’assimiler les changements que nous avons vécus cette année et surtout dans l’été et l’effet le plus probable est la compréhension avec une ressenti plus stable, plus confiant dans ce qui est à la fois perceptible par le concret et par les ressenti. Chacun pourra caler ces propositions de réévaluation sur son expérience personnelle et vivre ces moments d’éclairage intérieur de façon plus ou moins fluide en fonction de son propre vécu. 

Le signe du Taureau c’est une énergie lente et plutôt sans complications, qui ne se perd pas dans les questions existentielles cette Pleine Lune peut donc être l’occasion d’abandonner aussi de vieilles rancunes ou des ruminations du passé face à l’évidence que cela ne nous rend pas heureux de nous obstiner dans cette voie. Le Taureau face au Scorpion permet un lien entre le visible, le tangible Taureau signe bien ancré les pieds sur terre, et l’invisible, la profondeur de l’être, où sont enfouies des mémoires inconscientes ou des émotions longuement refoulées.

Le Soleil en Scorpion éclairera  encore pendant un mois  (jusqu’au 22 novembre) les rapports de force entre les gens, surtout ceux qui sont issus des peurs inconscientes de l’abandon, du manque d’amour, de la peur de « perdre l’autre » ou de perdre la face, ou sa place. Tout ceci s’exprime alors en dehors de notre volonté et de notre pouvoir conscient sous l’emprise de la manipulation intérieure par nos démons, ce qui repose à la fois sur des notions de possessivité et peut aussi s’exprimer par de la jalousie, sentiment issu d’une croyance limitée de l’amour. C’est comme si l’amour n’était pas une énergie expansive, ouvrant toujours plus de portes, toujours plus d’inclusion. Dans le Scorpion il y a facilement une vampirisation : on  se laisse vampiriser autant qu’on tente de vampiriser l’autre souvent dans de « bonnes intentions » celles de l’aider. Ce qui n’est pas de l’amour, c’est une prise de pouvoir, une ingérence sur le pouvoir de l’autre, sur son chemin, comme si nous savions mieux que lui, ce qui est bon pour lui ! Tel est le piège de cette attente où nous nous enfermons nous même dans une illusion et repoussons ainsi l’amour de l’autre qui nous faisait confiance et se montrait dans son authenticité. Chaque Natif de ce signe sait de quoi je parle ici. Mais nous avons tous cette énergie en nous, que nous la connaissions ou pas, elle est là, elle agit sur nous car nous sommes humains, et moins nous en sommes éclairés plus elle nous manipule en dehors de notre vigilance.

Ce qui nous aide vraiment (mais oui, il y a toujours un aide !) c’est l’énergie du Capricorne : structure, sens des responsabilités, persévérance et discipline. Cela vous paraît austère ? Mais c’est pourtant du Capricorne que dépend notre sécurité intérieure et notamment de la planète Saturne, sage guide intérieur qui permet que nous nous incarnions dans la matière en nous posant des limites. Ah ! bien sûr, si nous cultivons encore trop les insouciances de l’enfance en déléguant nos responsabilités aux autres, à notre conjoint, à nos collègues de travail, notre employeur, nos enfants  au système, à l’état, au président de la république ou à ses  ministres, etc…c’est une autre histoire qui demande de se poser quelques questions !

Prenons, par exemple, le sujet de l’agriculture et de l’écologie, sujet sensible en ce moment (Uranus en Taureau va encore plus l’attiser !). Suffit-il de dire : « Boycottons les produits des grands empoisonneurs de l’agroalimentaire qui dévastent la planète ! » ? Non, je ne crois pas, le changement viendra de nous et, bien sûr, cela commence par nous sentir en charge de changer nos habitudes d’acheter des produits polluants ou des légumes pleins de pesticides mais cela consiste aussi à acquérir un esprit écologique : L’écologie de notre vie intérieure d’abord, c’est-à-dire dépolluer notre propre pensée, notre psyché, notre emploi du temps, notre univers relationnel, car sinon tout restera idéologique et lettres mortes, cela peut être pire encore : cela peut aller à l’encontre de notre rêve de pureté en déléguant la responsabilité à des instances qui nous sont étrangères, notamment les instances collectives.

Toues les grandes causes de la société nous ramènent à nous. Toutes ! Et Vénus en Scorpion nous propose cette réflexion. Car telle est l’élévation de l’amour que nous propose l’énergie du Scorpion : Nous aimer d’abord jusque dans nos parts les plus noires et les plus perverses ou cruelles et violentes, les considérer avec lucidité et transparence, afin d’accepter aussi celles de l’autre et globalement celles « des autres », du collectif et de la société,  dans une vraie compassion, avec toutes ses insuffisances,  et sans vouloir forcer pour les changer comme si nous les jugions mauvaises. Mais que savons-nous du processus de chaque être et des buts de son âme ? Et que savons-nous des intentions et du grand plan de l’univers qui œuvre au niveau des planètes, de leurs systèmes de survie et de leurs habitants ? Ce qui est mauvais pour les uns est bon pour les autres.

Sentons-nous responsable de nos actes, de nos choix, de l’amour dont nous nous remplissons et le monde changera doucement (il change déjà) pour aller vers plus de paix, plus de liberté et plus de cet amour que nous revendiquons tant. Accepter que cela prenne du temps et acquiescer d’avance au fait que peut-être nous n’en verrons que les prémices au cours de cette existence mais faire confiance…. en faisant déjà notre propre part !

Ce exposé est long à dessein (je ne me sentirais pas alignée et juste de ne faire que le résumer !) car la prochaine Nouvelle Lune reprendra tout ce thème du Scorpion. Ce dont nous prenons conscience pendant ces trois jours et cette fin de cycle sera acquis lors de la lunaison suivante et aura des répercussions bien au-delà.

Je remercie de tout mon cœur ceux et celles  d’entre vous qui participent à la vie du site en laissant des messages ou en envoyant un don financier pour témoigner de leur soutien, ainsi que ceux qui partagent mes billets astro pour répandre des petites semences de compréhension des planètes et de notre place au sein de ce grand univers dont la globalité nous échappe bien souvent… Et j’envoie à tous mes meilleurs souhaits pour une Pleine Lune lumineuse  et transformatrice !

Michka

NB: L’atelier astro du Scorpion sur Facebook ouvrira demain, mercredi 24 octobre, jour de la Pleine Lune, nul doute que nos consciences y seront un peu remuées, alors si vous en avez envie, venez découvrir cette énergie que nous possédons tous, celle qui permet la remise en question, pour se régénérer et de renaître à un niveau toujours plus haut. Inscriptions jusqu’au 3 novembre 2018 sur la page Ateliers du site. Alors peut-être à bientôt !

Michka

  

Site de Michka cliquez sur la photo 🙂